Le Jazz

Le Blues. A l'origine, chant rythmant la vie quotidienne sur une base harmonique immuable de 12 à 16 mesures où se superposent mode majeur et mode mineur. Actuellement, courte chanson de 12 mesures (3 phrases de 4 mesures). Style perpétué sous forme folklorique : Big Bill Broonzy, Lightnin' Hopkins, John Lee Hooker, B.B. King, Memphis Slim

Le Boogie-woogie. Souvent abrégé en boogie ; de l'argot signifiant "nègre". Façon primitive de jouer le blues au piano en utilisant un tempo rapide. Accords d'accompagnement décomposés note par note sur un rythme "croche pointée-double croche" et des basses "ambulantes". Pine Top Smith ( Premier à l'utiliser à Chicago en 1920, et à employer le terme dans "Pine Top's Boogie-Woogie" en 1928), Cow Cow Davenport, Cripple Clarence Lofton, Big Maceo Merryweather, Joshua Altheimer, Memphis Slim, Jimmy Yancey, Sammy Price, Peter Johnson.

Le Jazz-Hot. C'est le Jazz des année 1925-1935.

Le Jazz rock ou Jazz fusion. Rencontre vers 1970 d'une instrumetation électrique hérité du rock avec le raffinement harmonique ou la subtilité d'expression du jazz : John McLaughlin, Jean-luc Ponty, Weather Report, ou les disciples de Miles Davis : Herbie Hancock, Chick Corea.

Le Jungle. Style aux rythmes africains, inventé en 1927 par Duke Ellington pour évoquer la ville de New-York.

Le Negro spiritual. Psaume religieux afro-américain ayant subi l'influence du choral luthérien et du chant grégorien. Alterne en général un verset chanté en solo et un verset, toujours le même, repris en choeur. Né au cours de "prayer meeting" (prière en commun) dès le XVIIIe siècle. Il est codifié au XIXe siècle. Mahalia Jackson, Sister Rosetta Tharpe, Thomas A. Dersey.

Le New Orleans. Style lié au début du jazz vers 1915 à la Nouvelle-Orléans. King Oliver, Jelly Roll Morton, Sidney Bechet, Louis Armstrong (à ses début).

Le Ragtime. Temps "déchiqueté". Style de piano antérieur à la naissance du jazz, héritier des rythmes afro-américains comme des oeuvres pour piano du XIXIe (Chopin, Liszt). Né à Sedalia (missouri), il gagne les villes, puis l'Europe vers 1900. Très syncopé, 2, 3, ou 4 thèmes distincts de 16 mesures. Les thèmes les plus connus : Maple Leaf Rag, The Entertainer (Scott Joplin 1868-1917).

Le Rap. Musique populaire afro-américaine apparue à la fin des années 1970 dans les ghettos du Bronx, de Brooklyn et de Harlem (New York)

Le Rythm and blues. Forme populaire à partir des années 1950, fondée sur les harmonies du blues et l'importance du rythme. LouisJordan, Erskine Hawkines, Ray Charles, James Brown, Bill Dogget, Ike et Tina Turner.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site