La Musique Religieuse

L'Anthem (surtout au XVIe siècle), texte en anglais tiré de la bible ou la paraphrasant.

La Cantate d'église (dans les pays germaniques lutheriens), prédication en musique où choral et choeur ont une place privilegiée (ne contient pas d'éléments épiques ou dramatiques comme l'oratorio).

Le Choral (début XVIe, apogée avec Bach), revêt diverses formes : contrapuntique, fugué, figuré, en canon, etc.

La Messe comprend 5 parties distinctes (ordinaire de la messe catholique), kyrie, gloria, credo, sanctus, agnus dei. Le meilleur exemple est la messe Nostre Dame de Guillaume de Machaut, mi-XIVe siècle.

Le Motet est une pièce vocale, essentiellement liturgique. Il donnera naissance au Ricercare (forme musicale basée sur l'imitation) qui amènera à la fugue.


Le Plain chant et le Choral sont avant tout des chants religieux. Le premer est issu du chant grégorien, essentiellement monodique (une seule voix) et dérivé soit du culte israélite, soit du culte catholique. Le second naît de la réforme Luthérienne (Luther avait pour principe que "la musique gouverne le monde et rend les hommes meilleurs") et se prête immédiatement à la polyphonie.

Le Requiem est une messe pour les morts comprenant 9 parties bien distinctes.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site